« Vous ne serez jamais médecin mademoiselle !!! Je vous parie une bouteille de champagne que vous ne serez jamais médecin !!! »

 

Voilà ce qu'il lui a gueulé dessus, le prof d'anat, à la jeune primante qui était au premier rang. Elle lui avait juste demandé de reprendre le cours, de ne pas s'occuper de la dizaine de doublants en haut de l'amphi qui gueulait, qu'elle elle voulait suivre son cours.

Je crois qu'elle a pleuré, et les doublants ont applaudi.

 

C'était animé les cours d'anatomie, parce qu'il répondait à toutes les provocations. Alors il y en avait de plus en plus. C'était pour lui les plus gros avions en papier. Lui plus que tout autre avait le droit aux procesSUUUUUUSSSS épineux. Et c'était lui qui nous insultait le plus. Parfois même il faisait des blagues, on nous expliquant le développement du cortex cérébral en embryologie, étape qui avait été zappée chez les doublants, assurément.

 

Et le plus souvent, il ne rigolait pas, quand il criait qu'on était que des crétins, que des ptits cons, et que ce concours était débile, qu'il aurait mieux fallu nous faire torcher de la merde pendant un an, et voir qui il restait à la fin.

Sur ce dernier point, je crois qu'il n'a pas tort.