29 décembre 2011

Alors qu'est-ce que ce sera aujourd'hui ?

Depuis longtemps je ne peux pas m'empêcher de rapprocher mon métier de celui du coiffeur. Et cette comparaison me revient fréquemment en tête, et ça à différents points de vue.   Je n'ai jamais aimé parlé chez le coiffeur. J'aime qu'on me papouille la tête, ça me détend, je ferme les yeux et je ne dis rien. Je ne ressens absolument pas le besoin de raconter ma vie. Lorsque mes coiffeuses successives arrivaient avec leur grand sourire et leur peigne à la main et qu'elles lançaient la conversation avec un « alors, vous... [Lire la suite]
Posté par docmam à 16:43 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

17 décembre 2011

Je suis pas docteur, je suis juste une petite fille.

Comme je le disais, ma barrière vie privée/vie professionnelle est plutôt bien dressée. Ces petits vieux que je voyais à l'hôpital, avec collé à leur nom "grabatisation, maintien à domicile difficile, chutes à répétition, démence..." je voyais bien qu'ils avaient le même âge que mes grands parents. Mais eux, c'est pas pareil, ils sont pas vieux, c'est juste Papy et Mamie. Je ne les avais jamais vu autrement. Tout au plus le fait de côtoyer mes petits vieux de l'hôpital me rappelait de temps en temps de passer un coup de fil pour... [Lire la suite]
Posté par docmam à 22:08 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
14 décembre 2011

Je suis pas docteur, je suis en week-end.

Je ne m'inquiète jamais pour mes proches, je l'ai déjà dit. J'ai confiance en eux, en leur médecin, en la nature toussa ; c'est bien connu, ça n'arrive qu'aux autres de toutes façons. Et à côté de ça, je ne voulais surtout pas devenir leur médecin. Au début, ce n'était même pas par « idéalisme » ou « pour leur bien ». Non c'était uniquement pour le mien. Parce que je n'étais qu'étudiante encore, ou interne; qu'à longueur de journée je voyais des patients et il fallait que je comprenne, que j'apaise, que je... [Lire la suite]
Posté par docmam à 22:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 décembre 2011

Je suis pas docteur, je suis maman.

J'en ai connu beaucoup, des qui avaient « le syndrome de l'étudiant en médecine », cette sorte d’hypocondrie qui se développe en parallèle avec notre apprentissage des pathologies. La moindre toux devient une coqueluche, un amaigrissement un cancer, une fatigue une hypothyroïdie. La maladie est partout. Pour des raisons que je ne m'explique pas, j'ai eu l'effet inverse. A force de voir des gens qui n'avaient au final rien de grave, des gens qui pensent avoir l'appendicite et à qui on annonce gêné que non, ce n'est qu'un... [Lire la suite]
Posté par docmam à 14:52 - - Commentaires [29] - Permalien [#]