Il y en a beaucoup pour qui c'est très excitant cette étape. Comme si à moi on me donnait l'autorisation de ma faire plaisir à Cultura, sans limitation de prix.

Sauf que les chaussures, c'est pas ce qui m'excite. Mais alors pas du tout.

 

C'est pas que j'essaie pas, mais je crois que je suis hyper difficile en chaussure. Pour m'émouvoir il en faut.

Je ne suis qu'un lac d'incompréhension face à l’hystérie de certaines devant une paire de Louboutin. Certes comme beaucoup, je pige pas qu'on puisse claquer autant de tunes dans des chaussures. Mais surtout je pige pas qu'on puisse claquer autant de tunes dans des chaussures aussi moches et qui font aussi mal aux pieds.

C'est dit, jamais vous ne me ferez porter ça, même si la semelle est peinte en rouge.

 louboutin

Pourtant, j'ai pas mal de chaussures hein, des Converses rouge, des Converses blanches et noires, des Converses marron, des baskets noires, des baskets marron, 3 paires de bottes... rien qui ne va vraiment avec ma robe faut reconnaître.

Alors quand l'exaspérante vendeuse de robes m'a dit « pour les essayages, faudra revenir avec votre soutien gorge et vos chaussures hein ! », j'ai compris que s'annonçait une période (encore plus) difficile.

 

OK pour l'investissement dans une paire de chaussures. Mais à ce moment, une paire de chaussure que je puisse remettre. Donc on oublie ça (beeeeerk en plus des bouts tout pointus) :

non

Et globalement on oublie le blanc. Déjà avec une robe ivoire, on met pas des chaussures blanches hein (c'est la vendeuse qu'a dit). Donc il me faut des chaussures...

  • dorées, ou chocolat. Ou vert tiens.

  • avec un petit talon, c'est plus joli, mais pas trop, parce que moi et les talons, ça fait au moins deux alors si je veux moover mon body toute la nuit... Disons 7cm max. (avec des ballerines de rechange)

  • un style assez simple, pas trop sophistiqué, sans tomber dans le rustique clouté et l'espadrille compensée.

  • où on voit mes gracieux doigts de pied, parce que c'est l'été et j'ai pas envie de chaussures fermées.

  • et évidement qui sont adaptées à mes pieds tout fins tout fins.

 

Allez débrouillez-vous avec ça. Si j'ai un coup de cœur, je peux investir un peu, mais sinon j'ai pas l'intention d'y mettre la moitié du budget hein.

Après quelques recherches, j'ai pas franchement eu du coup de cœur. Et plus ça va, plus je me dis que je ne trouve rien de mieux que mes chaussures que j'ai déjà depuis quelques années, qui ont déjà réussi le difficile challenge de me convenir... et qui en plus ne se verront pas sous ma robe.

P1010244

En plus ça risque de choquer la vendeuse de robes à l'air pincé, celle qui n'avait aucun sens de l'humour, celle qui voulait absolument me mettre en mode meringue avec une traîne, alors rien que pour ça... je suis à deux doigts d'y aller en Converses même.