« Alors vous connaissez le sexe ? », « Vous savez ce que c'est ? », « Vous allez demander ? »

 

(ça y est j'ai perdu la moitié des lecteurs qui n'étaient venu que pour le mot sexe)

 

Une des premières questions auxquelles on ait le droit en tant que (futur) parent. Mélangée ou précédant les « c'est pour quand ? », « vous préféreriez quoi ? », « t'as pris combien ? » ou le fameux « tu vas l'allaiter ? » source de toutes les guerres du monde.

 

Si ça ne tenait qu'à moi, le problème aurait été vite réglé : je ne veux pas savoir, autant pour avoir la surprise à la naissance, que pour qu'on ne me fasse pas chier avec ça.

Malheureusement l'Ours n'était pas du même avis, et voulait savoir à quoi s'en tenir, pour voir s'il me répudiait de suite. Ou plutôt pour limiter de 50% les inconditionnelles disputes de choix du prénom.

Donc nous avons su dès le 5ème mois que Tétard était une Tétarde. Chose que nous avons gardée pour nous pour éviter les questions relous. Et les tonnes de cadeaux roses aussi. (et aussi pour regarder les gens se planter en pari idiot sur la forme de mon ventre)

Oui parce que j'aime pas le rose. Pas parce que ça fait fille spécialement, et pas une allergie farouche mais j'accroche pas avec cette couleur en général. Et soyons honnête, quand on cherche à acheter des vêtements de bébés... on a en gros le choix entre un truc bleu et gris avec un camion marqué « Little boy » ou un truc fushia et rose à froufrous marqué « Little princess »

Je me suis retrouvée bien emmerdée pour acheter des habits neutres. Genre des habits normaux quoi.

 

Ceux qui voulait m'offrir des cadeaux aussi d'ailleurs. Mais ce sexe inconnu nous a permis de récupérer un gros carton de fringues de bébé garçon, ce qui ne me gênait aucunement, et qu'on ne nous aurait peut être pas donné autrement. Et toutes les fringues furent utilisées pourtant. Et aujourd'hui à 3 ans je continue de me servir allègrement dans les rayons garçon. En me disant dans un coin que ça serait lus facilement réutilisable.

A la naissance, Tétarde n'était donc pas trop une choupififille bien girly. Enfin choupi elle l'était, mais plutôt avec des Tshirts de hockey et des body tête de mort.

 

DSCN3539DSCN3678DSCN3936

c'est-y pas choupi ?

Je n'ai pas boycotté les robes roses que l'on m'offrait. M'enfin... j'y rajoutais ma petite touche.

DSCN3939

J'ai peut-être eu du mal à considérer ma fille comme quelqu'un de très sexué au début. Enfin entendons-nous bien, je savais qu'elle était une fille et je ne cherchais pas spécialement à en faire un garçon manqué ou un être androgyne. Juste je l'habillais avec ce que j'aimais, et ce que je trouvais pratique ; et je me sentais pas obligé de la déguiser sous prétexte de. Ça ne m'empêchait pas de la trouver joli avec du rose ou une jolie robe, quand même.

 

Je ne lui ai spontanément mis des robes que quand elle a su se tenir debout (parce qu'avant, je trouvais pas ça des masses pratique) et que les bouclettes sont apparues. Peut-être quand j'ai commencé à la regarder comme une petite fille, et plus comme un bébé.

 

DSCN6034 retrofocus_original_preview faustine

(oui elle est belle en fille aussi)

 

De toutes façons, je savais que la société, l'école et avant tout SuperNounou (mais-c'est-quoi-cette-casquette-Flash-Mc-Queen-prend-plutôt-ce-sac-de-princesse) allaient se charger de la fifilliser un max.

Aujourd'hui Tétarde aime autant sa poupée que son camion de pompier, son T shirt rose, son pyjama FlashMcQueen, sa jupe qui tourne et sa couleur préféré, ben c'est le bleu et elle nous le fait savoir. Et c'est très bien comme ça.

 

J'ai mis un peu de temps, mais j'ai fini par m'attendrir devant des choupi-petites-tenues pour petites filles. Jusqu'à me dire que « tiens je regrette ptet un peu de pas en avoir acheté pour Tétarde »

 

Enfin bon, si mon côté girly persiste, je pourrais toujours le soigner.

 

Parce que le squatteur, c'est une squatteuse.

 

 

Edit : puisqu'on me demande mes sources

la couche, c'est www.weenotions.co.uk

le body, c'est My Baby Rocks